Musée Anne de Beaujeu et Maison Mantin – MAB

1. Le Musée Anne de Beaujeu.   2. La Vérité sortant du puits, Jean-Léon Gérôme, huile sur toile, 1896.   3. Retable de Saint-Etienne, Panneaux du Retable de Saint Etienne attribué au maître d’Uttenheim et à Michaël Pacher, huile sur bois, vers 1470.  

Musée départemental installé dans le pavillon Renaissance subsistant du palais ducal : statuettes en terre cuite gallo-romaines de l’Allier ; sculptures bourbonnaises, peintures allemandes et flamandes du Moyen Âge ; faïences de Moulins, peinture d’histoire et de genre du 19e siècle.
La Maison Mantin permet de découvrir l’univers de Louis Mantin qui a légué sa demeure avec son mobilier « de façon à montrer aux visiteurs un spécimen d’habitation d’un bourgeois au 19e siècle… ».
Le donjon du château médiéval des ducs de Bourbon, surnommé la « Mal-Coiffée » se visite également.

EXPOSITION

Témoins d’argile

Lorsqu’en 1856 des figurines en terre cuite sont mises au jour dans un champ de Toulon-sur-Allier, ce sont près de 2 000 ans d’histoire qui refont surface.
Les figurines en terre cuite appartiennent à l’artisanat de la coroplastie, qui se caractérise par la production d’objets figurés en terre cuite par modelage et/ou moulage.

C’est à la croisée de plusieurs cités gallo-romaines (territoires administratifs) : Eduens, Bituriges-Cubes, Arvernes ou Ambivarètes, qui « reprennent » les délimitations territoriales celtes que se développent, entre le 1er et le 3e siècle de notre ère, de nombreux centres de productions de céramiques appelés aujourd’hui « de Gaule centrale ».
L’attrait pour ces productions de l’artisanat gallo-romain ne va cesser de grandir jusqu’à former une partie importante des collections du musée Anne-de-Beaujeu. Dès le 19e siècle, l’importance des découvertes faites dans l’Allier a mené les spécialistes comme le grand public à nommer ce type d’objet « figurines en terre blanche de l’Allier ». Aujourd’hui encore, dans de nombreux musées à travers l’Europe, ces figurines en terre cuite portent souvent ce nom.
La collection de figurines en terre cuite du centre de la Gaule du musée Anne-de-Beaujeu est aujourd’hui l’une des plus importantes, après celle conservée au Musée d’archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye. Celui-ci conserve des collections de figurines retrouvées partout en France. Il a en particulier acquis en 1884 la collection de Louis Esmonnot, un des premiers fouilleurs des sites de production bourbonnais, qui comprend des objets trouvés à Toulon-sur-Allier, Vichy ou encore Saint-Pourçain-sur-Besbre. Certains ont pu être prêtés pour cette exposition et ainsi retrouver l’Allier pour la première fois depuis 150 ans.

du 17 octobre 2020 au 31 décembre 2021


Horaires :
De septembre à juin:
- du mardi au samedi, 10h-12h et 14h-18h
- dimanches et jours fériés, 14h-18h
Juillet-août :
- du lundi au samedi, 10h-12h30 et 14h-18h30
- dimanches et jours fériés, 14h-18h30.
fermeture le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Adresse :
Musée Anne de Beaujeu et Maison Mantin
Place du Colonel Laussedat
03300 MOULINS
Téléphone :
04 70 20 48 47

E-mail :
mab@allier.fr

Site internet :
www.mab.allier.fr

Coordonnées GPS :
latitude : 46.56705
longitude : 3.33117